Sauvegarde Office 365

La sauvegarde d'office 365 permet de vous garantir la maîtrise de vos données externes. Bien que la sauvegarde de vos données sur site vous semble évidente, la protection des données sur le cloud est souvent négligée . Découvrez dans cet article comment protéger votre capital données !

 

Pourquoi faut-il sauvegarder ?

Avez-vous la maîtrise de vos données stockées dans Office 365 ? Même si souvent la réponse apportée à cette question est "Oui", la réalité est que Microsoft ne s'occupe pas de tout.

      Dans le cadre de cette offre :
- Microsoft a en charge l’administration de votre infrastructure (et d'en en garantir le bon fonctionnement),
- Vous avez la responsabilité de vos données.

 

Il est donc de votre rôle de contrôler vos données et de gérer les sauvegardes associées.

 


Que s'est il passé ?

Avant de basculer sur Office 365, les entreprises travaillaient sur des infrastructures gérées en interne. Les services informatiques avaient en charge la gestion de la sauvegarde de leurs données. Les sauvegardes étaient en adéquation avec les besoins spécifiques de chaque structure.

Beaucoup d'entreprises ont basculé vers office 365 afin :
- de gagner en souplesse (pas d'infrastructure a gérer, pas de licence à suivre, ...),
- de récupérer du temps pour se concentrer sur les tâches à valeur ajoutée.

Lors de la bascule vers Office 365, beaucoup ont régressé vis à vis de la politique de gestion des sauvegardes. En effet, Microsoft met à disposition une corbeille (rétention courte des éléments supprimés) en lieu et place de la sauvegarde historique (qui permettait des rétentions plus longues).

Certains l'ont fait en connaissance de cause, d'autres ont simplement cru que la corbeille était une sauvegarde.

 

 

Et maintenant, que faut il faire ?

Rien de plus simple, il vous suffit de mettre en place une sauvegarde de votre environnement office 365.
Des solutions de spécifiques existent pour cela. Elles vous permettent d'extraire vos données d'office 365 pour en faire une sauvegarde :
- soit sur votre propre infrastructure locale,
- soit vers un stockage cloud (Microsoft Azure ou Amazon AWS par exemple).

 

 

Comment ça marche ?
Plusieurs alternatives sont possibles. Le choix de la bonne solution dépend :
- des produits que vous utilisez,
- de vos souhaits en termes de localisation de vos sauvegardes,
- des modalités de votre politique de sauvegarde et de restauration,
- de votre niveau d'autonomie dans la gestion des sauvegardes,
...

 

Pour de plus amples informations ... Nous contacter !